Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 11:50


Dans le hors-série de la revue Alternatives économiques sur le développement durable (je vous le conseille au passage...), on nous dit que c'est possible...
Alors décortiquons un peu...

On en rêve tous (ou en tous cas moi j'en rêve), d'une agriculture à échelle humaine, avec très peu d'utilisation de produits toxiques (pas du tout ça serait encore mieux), qui arrive à nourrir la planète????

En terme technique, une agriculture DURABLE qui remplacerait le modèle agricole productiviste. Mais pour enclencher la machine, il est nécessaire de changer non seulement les modes de production, mais aussi nos régimes alimentaires!!!!

Notre belle et fragile planète doit accueillir en son sein, 79 millions de convives supplémentaires par an!! et l'extension des terres cultivables arrive à sa limite.
Jusqu'à présent, le levier majeur pour augmenter la production a été l'accroissement des rendements qui a comme on le sait, un impact écologique désastreux.: salinisation des sols, irrigations excessives, nappes phréatiques en voie d'épuisement, sécheresses acrues dans les pays pauvres, pollution des sols par les engrais et autres produits,...

Il ne faut pas perdre de vue les éléments qui caractérisent ce système de production alimentaire :
 intensif, industriel, kilométrique, délocalisé et dépendant des énergies fossiles.

Intensif car il repose sur une sur-exploitation des sols et des ressources naturelles et libère ainsi des gaz à effet de serres des forêts, des champs de culture ou d’élevage. En plaçant au dessus de tout la productivité au lieu de l’entretien, de la régénération ou de l’exploitation prudente de l’environnement, il rompt l’équilibre grâce auquel les sols capturent et stockent du carbone, contribuant ainsi à la stabilité climatique.

Industriel car il consiste en un modèle de production mécanisé, utilisant des agents chimiques, privilégiant la monoculture, etc. L’utilisation d’immenses tracteurs pour labourer la terre et récolter les aliments contribue à libérer plus de CO2. Les fertilisants chimiques utilisés dans l’agriculture et dans l’élevage modernes génèrent une quantité importante d’oxydes nitreux, une des principales sources d’émission de gaz à effet de serre. De plus, la destruction par le feu des bois, des forêts et des jungles pour les convertir en terrains de pâture ou de monoculture affecte gravement la biodiversité et contribue également aux émissions massives de carbone.

Kilométrique et pétro-dépendant, car il s’agit d’une production de marchandises délocalisées qui est à la recherche de main d’oeuvre bon marché et de législations environnementales plus laxistes. Les aliments que nous consommons parcourent des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans nos assiettes, avec tout l’impact environnemental que cela implique.

Dans la mesure où le modèle de production agricole et d’élevage dépend fortement du pétrole, la crise alimentaire, la crise énergétique et la crise climatique sont étroitement liées.
 

Quelles solutions?

Les chercheurs parlent de developper une agriculture écologiquement intensive qui tendrait vers l'agriculture biologique.
Combiner agriculture et élevage permet de ne faire aucun déchet. Les résidus des récoltes servent à nourrir les bêtes et les déjections animales retournent à la terre pour enrichir les parcelles. La diversification des variètès cultivées en un même lieu permet de réduire considérablement le recours aux pesticides.
Il s’agit de rendre à la terre la matière organique qui lui est substituée, après que la « révolution verte » a épuisé les sols avec l’usage intensif de fertilisants chimiques, de pesticides, etc. Pour ce faire, il est nécessaire de développer les techniques agricoles soutenables
La maîtrise de l'eau est aussi importante quand on sait que les techniques d'arrosages actuelles donnent lieu à une énorme évaporation; seulement 25% de l'eau d'arrosage arrive à la plante!!
Il faudrait donc priviligier le goutte à goutte.
Il est nécessaire de soutenir un modèle de production diversifié, mêlant prairies, bois, champs de culture et d’élevage, qui intègre à nouveau la production animale dans la culture agricole, avec des arbres et des plantes sylvestres. Il faut promouvoir les circuits courts de commercialisation et la vente directe dans les marchés locaux.

Il est aussi nécessaire pour une telle agriculture, que les habitants des pays dits "riches" mangent moins de viande car les élevages de bovins, volailles, ovins, ou autres nécéssitent de vastes superficies et beaucoup d'eau pour leur alimentation. Pour produire 1KG de viande rouge, il faut compter 7000 LITRES d'EAU !!!!
Aujourd'hui, une grande partie des terres cultivables sont destinées à l'alimentation animale (36% des récoltes mondiales).

La mise en place d'une telle agriculture demande de nombreuses modifications tant chez les producteurs que chez les consommateurs...en fait, il faut privilégier les circuits courts et ne pas manger de fraises en décembre par exemple... respecter les saisons.

C'est pas sorcier sur France 3 à consacrée une émission intitulée:
Bio et compagnie : vers une autre agriculture.

Vous pouvez la regarder sur le net...c'est très instructif pour petits et grands.

http://c-est-pas-sorcier.france3.fr/?page=emission&id_article=429

 A Vos claviers pour vos remarques et commentaires...

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : les petits vert de terre
  • les petits vert de terre
  • : puériculture biologique, écologique et équitable sur l'île de la Réunion
  • Contact

Notre PLUS du moment

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!NOUVEAU!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

LOCATION DE COUCHES LAVABLES...

Testez à moindre coût pour choisir le modèle qui vous convient le mieux!!!

 LA CITATION DU MOMENT  

 

"Contentons-nous de faire réfléchir. N'essayons pas de convaincre." Georges Braque

Mes sites pour enfants

Les 2 vaches
Tête à modeler
Projet Nesting
Comptines et chansons pour enfants

Fée Mazine activités pour enfant 0/12 ans sur l'île !!!